Village Sport 2018

Les 8 et 9 février derniers, l’AES, l’AISF et Infrasports avaient donné rendez-vous à tout le milieu sportif wallon au sein du Village Sport du Salon des Mandataires.

Pour la 12e année consécutive, les acteurs institutionnels du sport en Région Wallonne se sont rassemblés au cœur du Village Sport pour accueillir les mandataires locaux. Durant ces deux jours, de nombreux échanges et rencontres professionnelles se sont déroulés dans un nouvel espace moderne et dynamique.

La Ministre des Infrastructures Sportives, Valérie De Bue, a tenu un discours le jeudi après-midi devant une foule importante. Elle a rappelé aux nombreux mandataires que le plan piscine était toujours à l’étude et qu’elle annoncerait dès que possible l’allocation des fonds. Tous ont pu poursuivre leurs échanges autour du verre de l’amitié, dans une ambiance conviviale.

Le vendredi, les partenaires du Village Sport ont repris leurs bonnes habitudes en organisant une conférence sport sur le thème, cette année, de « quelle mode de gestion pour votre infrastructure sportive ? PPP, RCA… ». Après l’introduction par Géraldine Desille, Responsable cellule Infrastructures Sportives au cabinet de la Ministre De Bue, Sophie Denooz a dressé un état des lieux général des différents modes de gestion. Deux spécialistes (François Moïses et Vincent Sépulchre) ont ensuite détaillé deux modes de gestion particuliers : le Partenariat Public-Privé (PPP) et la Régie Communale Autonome (RCA). La Cellule d’Information Financière aux communes (CIF) a présenté sa cellule PPP en soutien aux pouvoirs locaux. Et enfin, Bénédicte Vanderzeypen d’Infrasports a clôturé la matinée par une présentation des équipements complémentaires en piscine.

Les participants se sont ensuite retrouvés sur le Village Sport, au centre du Palais 4, entouré des nombreux partenaires de l’AES : 4M Group, Allard Sport, Adec, BSW, DC Sport, Idemasport, Lesuco…
Cette année encore, ce rendez-vous, devenu incontournable, a attiré de nombreux mandataires et gestionnaires. On vous donne d’ores et déjà rendez-vous l’année prochaine.