Sécurité

DEA

Une plateforme entièrement dédiée au défibrillateur externe automatisé (DEA) est disponible via le lien : www.aes-dea.be

Vous y retrouverez les informations suivantes :
> Les formations :
La formation DEA
La formation secourisme indistriel/premiers secours
– Le recyclage premiers secours

> Les obligations des bénéficiaires

> Les documents utiles :
Textes légaux
Subsides
Pack de communication

> Le prêt de DEA

Le bien être des travailleurs

Le bien-être au travail est défini comme « l’ensemble des facteurs relatifs aux conditions de travail dans lesquelles le travail est exécuté ».

Le bien-être au travail s’applique à tous les travailleurs et à tous les employeurs aussi bien du secteur privé que du secteur public.

Il concerne les 7 domaines suivants :
– La sécurité
– La santé
– L’hygiène
– L’embellissement des lieux de travail
– L’environnement de travail
– L’ergonomie
– Les aspects psychosociaux.

Il est régi par le cadre légal suivant :

La Loi relative au bien-être des travailleurs désigne l’employeur comme personne morale de l’approche planifiée et structurée de la prévention. Ce dernier est soumis à une obligation de résultats et des balises lui sont fournies pour lui permettre, ainsi qu’à ses travailleurs, de s’investir au mieux dans la prévention.

Cette politique de bien-être au travail poursuit plusieurs avantages :
– Impacter positivement les conditions de travail et les relations sociales ;
– Augmenter la satisfaction au travail et la qualité du service rendu ;
– Limiter les coûts directs et indirects en cas d’accidents du travail ou de maladie professionnelle.

Documents utiles
> La BOBET – boîte à outils pour le bien-être au travail
La BOBET a été créée par les différents fonds sociaux et par l’asbl ABBET (Association bruxelloise pour le Bien-être au Travail) dans un contexte où la méconnaissance de la loi BET et la problématique de son application ont été prouvées par des études. Il s’agit d’un outil destiné aux employeurs et aux travailleurs contenant un ensemble de fiches outils, créées en partenariat avec des personnes de terrain et approuvées par les fédérations patronales et les organisations syndicales, présentant différents aspects du bien-être au travail.

> Fiche pratique : les risques psychosociaux (accessible uniquement aux membres -> sur demande via securite@aes-asbl.be)

Premiers Secours

Le descriptif des premiers secours se trouve sur notre plateforme DEA

Législation premiers secours

  • Arrêté royal du 15 décembre 2010 relatif aux premiers secours dispensés aux travailleurs victimes d’un accident ou d’un malaise
    > télécharger le PDF
  • Arrêté royal du 9 mars 2014 modifiant certaines dispositions relatives aux services internes et aux premiers secours concernant les accidents bénins et le recyclage des secouristes
    > Lien vers le site

Formations premiers secours
Découvrez nos formations aux premiers secours 

Documentation premiers secours

  • Cours premiers secours (accessible uniquement aux membres et formés premiers secours AES -> sur demande via securite@aes-asbl.be)
  • Fiche pratique AISF – organisation des premiers secours (accessible uniquement aux membres -> sur demande via securite@aes-asbl.be)
  • Check-list registre accidents (accessible uniquement aux membres -> sur demande via securite@aes-asbl.be)
  • Contenu de la boîte de secours (accessible uniquement aux membres -> sur demande via securite@aes-asbl.be)
  • Modèle de registre des interventions dans le cadre des premiers secours (accessible uniquement aux membres -> sur demande via securite@aes-asbl.be)
  • Protocole des règles générales d’intervention (> télécharger le PDF)

L’analyse des risques

L’analyse des risques a pour objectif de gérer, maîtriser les risques présentés par une activité pour que seuls les « risques acceptables » soient pris.

Elle est réalisée à différents niveaux :

  • L’organisation dans son ensemble
  • Chaque groupe de postes de travail ou de fonctions
  • L’individu.

Elle vise tout d’abord à identifier les dangers, ensuite à définir les risques et enfin elle évalue ces risques. 
De cette analyse des risques découlent des mesures de prévention primaire, secondaire et tertiaire.
Sa réalisation incombe à l’employeur ; sa mission est généralement déléguée aux services pour la prévention et la protection du travail (SIPPT ou SEPPT).
Pour être optimale, l’analyse des risques se fera de manière participative, en se basant sur l’expérience des travailleurs. Le conseiller en prévention y sera associé.
Différentes méthodes d’estimation des risques existent.

Documents utiles

  • Fiche analyse des risques (accessible uniquement aux membres -> sur demande via securite@aes-asbl.be)
  • Guide Deparis centres récréatifs et sportifs (accessible uniquement aux membres -> sur demande via securite@aes-asbl.be)

Le guide de concertation Deparis – Centres récréatifs et sportifs est adapté à l’activité principale de notre secteur. Il est issu d’un des 28 secteurs d’activités pour lesquels un guide Déparis a été élaboré. Il se compose de 18 rubriques.

Fiches techniques

Les normes de sécurité à respecter dans les différentes disciplines se trouvent notamment dans les fiches infrasport.

Une fiche Sécurité est actuellement en cours de construction.

Loi Relative à la sécurité des produits et des services

Descriptif
L’objectif de la Loi du 9 février 1994 relative à la sécurité des produits et des service consiste à ne permettre la mise sur le marché que de produits et de services sûrs. Elle vise dès lors à protéger le consommateur (et notamment les utilisateurs des infrastructures sportives) mais aussi à protéger la sécurité des travailleurs.

Législation

En vue de la protection de la sécurité et de la santé des utilisateurs, des règles sont été édictées par AR pour une certaine catégorie de produits pouvant contenir une interdiction ou une réglementation des commercialisations :
– Arrêté royal divertissements actifs
Arrêté royal Aires de Jeux

L’organisation d’un divertissement actif

L’arrêté royal du 25 avril 2004 portant sur l’organisation des divertissements actifs est un arrêté royal d’exécution de la loi du 9 février 1994 relative à la sécurité des produits et des services.
Il définit le divertissement actif comme suit : « Un DA est un service par lequel une activité récréative et/ou délassante est proposée par un organisateur, à un ou plusieurs consommateurs et où le consommateur doit participer activement, et doit fournir des efforts physiques, et doit recourir à une certaine connaissance, aptitude ou technique nécessaire pour pratiquer l’activité en sécurité. »

Ce texte impose l’élaboration d’un plan de sécurité pour aider à organiser un évènement ou une activité sportive sûre afin de répondre aux exigences de la loi.

Documentation utile
• Guide pratique AISF « Organisation d’un DA » (accessible uniquement aux membres -> sur demande via securite@aes-asbl.be)
Check liste pour organiser un DA

La sécurité des aires de jeux

Consultez notre page Aires de jeux et notre prochaine formation sur cette thématique.